Your browser version is outdated. We recommend that you update your browser to the latest version.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons tant écrit visité partagé
pour adoucir les chemins rudes et les désespérances

L’heure est venue des souvenances
jaillies simplement ardemment comme la plus pure étoile

L’heure est là
des désirs accomplis
de la joie secrètement inscrite
au plus creux de notre être

Ce fut simple sourire
touchant parfois
fidèle au-delà de toutes les errances

des lettres vaines
des efforts sans recommencement

Qui sait la route neuve qu’ont pu
prendre peut-être
ces perdus de la vie
ces mendiants d’amour
ces jamais guéris des blessures du cœur
des blessures d’enfance
des blessures tout court

Respect
quand tu nous tiens…

Partage
quand tu nous brûles…

Silence partage
les beaux mots qui parfois nous étouffent
et puis chantent la Vie…

Marie-Thérèse, octobre 2011